pablo (27)

Comment maximiser votre taux de complétion

Qu’importe la nature de votre sondage – la recherche, la satisfaction client ou une idée de réunion – l’objectif primordial est d’obtenir autant de réponses que possible, ce qui, dans le jargon technique, signifie augmenter le taux de complétion.

Toutefois, lorsque vous êtes en charge de créer un questionnaire, vous êtes souvent trop pris par votre rôle, si bien que vous en venez à négliger le design, et ainsi les impressions de vos répondants.

La première chose à savoir : Vos répondants vous font une faveur

C’est pourquoi il vous faut optimiser votre questionnaire et faire que vos répondants soient aussi à l’aise que possible, ce qui implique de :

  1. Delimiter la durée approximative du questionnaire et expliquer votre but et  dès le début : de cette façon, les participants seront plus vigilants et plus à même de gérer leur temps en conséquence.
  2. Rester simple, concis et aller droit au but dans vos questions : Pour atteindre un taux de complétion élevé, il est primordial que vos répondants comprennent vos questions aussitôt après les avoir lues. Utiliser des phrases longues et complexes va les dissuader de répondre à la question
  3. Mélanger le niveau de difficulté de vos questions, ne créez pas deux questions ouvertes d’affilée : soyez attentif et ne leur donnez pas l’impression que ce questionnaire est trop difficile et necessite beaucoup d’effort.
  4. Limiter le nombre de questions, et essayez de garder la majorité des questions dans un format de choix multiple et de notation.

 

Les aspects techniques pour augmenter son taux de complétion

 En dehors du design de votre questionnaire, vous pouvez suivre ces étapes afin de simplifier le taux de complétion :

  1. Trouvez la plateforme appropriée pour partager votre questionnaire : faites une recherche sur vos répondants cible – s’ils sont actifs en particulier sur les réseaux sociaux, faites là sur Facebook et Twitter ; s’ils font partie d’une audience plutôt conservatrice, alors n’oubliez pas de les contacter par mail.
  2. Envoyez un rappel : Les gens ont la mémoire courte, rappelez poliment à vos utilisateurs qu’ils ont toujours du temps pour vous aider en répondant à votre sondage
  3. Faîtes attention au langage utilisé dans votre invitation, afin que les destinataires ne la considèrent pas comme un spam

Toutes ces astuces peuvent être résumées en une phrase : imaginez que vous êtes vous même le participant.

Laurina G
NO COMMENTS

POST A COMMENT