Différenciez vous avec un chatbot rh

Écrit par Clémentine Molinié on 7 févr. 2019 15:18:01
Clémentine Molinié

foule rh chatbot

Oui, le chatbot est en vogue. Oui tout le monde en parle. Quelques vaillants aventuriers se lancent et choisissent d’en installer un pour aider les ressources humaines.

Alors, le chatbot RH, un simple effet de mode ou une réelle optimisation ? Passons en revue tout ce que ces agents conversationnels peuvent vous offrir.

 

1. Gagner en performance et gagner du temps


On peut identifier trois missions principales à donner à un chatbot RH :

  • La présélection : le chatbot fait alors le premier tri des candidats, vérifie l’adéquation des diplômes et des compétences au poste recherché par exemple.

  • La formation et le perfectionnement des employés : le chatbot pourra renseigner qui le veut sur les possibles formations, il pourra fournir aux salariés des conseils bien-être en entreprise …

  • La documentation RH : le chatbot effectuera dans ce cas toutes les tâches administratives normalement effectuées par les ressources humaines comme les demandes de congés, les demandes d’informations personnelles, demandes de documentation …


Les recruteurs consacrent les deux tiers de leur temps à la présélection. Tandis qu’ils passent 28% de leur temps à la préparation des candidats.


Concernant la présélection par un chatbot, elle laisse le temps aux recruteurs de se concentrer sur des tâches à plus haute valeur ajoutée. Selon une étude de Korn Ferry, 27% des recruteurs ont déclaré que l’intelligence artificielle leur a libéré plus de temps. En effet, en groupant trois étapes (collecte, tri de CV et présélection), le processus de recrutement se trouve accéléré. Cette accélération permet à terme une amélioration du taux de conversion des candidatures qualifiées et une baisse des coûts.

 

Concernant la formation et le perfectionnement des employés, le bien-être au travail améliore de façon générale la satisfaction des employés. Ces derniers peuvent ensuite être plus efficaces et donc plus performants.


Concernant la documentation, l’installation d’un chatbot permet un accès à cette dernière 24h/24. De plus, les réponses apportées sont généralement de meilleure qualité puisque le facteur d’erreur humaine derrière est moindre.


2. Attirer les candidats les plus prisés par la digitalisation et l’innovation


L’idée avec un chatbot est de valoriser votre marque employeur. Effectivement le recruteur choisit le meilleur candidat, mais un bon candidat choisit aussi l’entreprise de son côté.
Il s’agit donc, pour l’employeur, d’attirer les meilleurs candidats. 
Le chatbot mit en place est souvent le miroir de votre culture d'entreprise : il faut que le candidat puisse se faire une idée de cette dernière afin de voir s'il est en adéquation avec elle. 


69% des recruteurs, selon l’étude de Korn Ferry, ont déclaré que l’utilisation de l’intelligence artificielle pour le sourcing de candidats permet d’obtenir des candidats de meilleure qualité.


On comprend en effet que les chatbots répondent à une dimension générationnelle. Il sera plus facile de viser une génération Y ou Z, beaucoup plus connectée, avec des technologies comme les chatbots.


L’expérience talent offerte avec un chatbot est simple, fluide, innovante et transparente. Il n’y a plus de formulaires à remplir, d’offre adaptée à rechercher pendant des heures … Les échanges avec l’entreprise deviennent moins chaotiques et plus efficaces. L’entreprise a une image moderne et dans l’ère du temps.
On peut constater aussi une baisse des coûts de communication RH.


3. L’humain reste toujours au centre du processus


Il ne faut pas penser qu’un chatbot va entièrement remplacer l’humain. Il n’a pas vocation à faire passer un entretien d’embauche, il ne remplace pas le recruteur. Le chatbot représente ici une solution purement opérationnelle.


On peut distinguer 2 phases dans le recrutement : le sourcing et le choix.
Le choix reste effectué par un humain puisqu’il sera basé sur des éléments plus subjectifs comme la personnalité du candidat, ou ses performances à l’oral.
L’étape du sourcing est déjà très digitalisée et donc très plate. Avec un chatbot, cette étape s’humanise et devient plus ludique pour le candidat.


Le chatbot n’est donc pas là pour remplacer l’humain entièrement. Il pourra effectuer des tâches répétitives et à faible valeur ajoutée pour libérer du temps aux employés. Ces derniers pourront alors être plus efficaces sur la deuxième partie du recrutement.

Selon l’étude de Korn Ferry, 87% des recruteurs sont enthousiastes à l’idée de travailler avec l’intelligence artificielle et ils ne pensent pas qu’elle les remplacera à l’avenir.

 

Lors de la conférence rms de 2017, 4 entreprises ayant mis en place un chatbot RH ont pu partager leur expérience. La vidéo de ces retours d'expérience sont disponibles sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?time_continue=15&v=__bCHvv8qT8

 

Vous pouvez aussi télécharger cet article au format pdf. 

 

Topics: Ressources humaines